MONDOUAUD Gaston, Jules

Par Jacques Girault

Né le 10 novembre 1920 à Solignac (Haute-Vienne), mort le 25 janvier 2009 à Limoges (Haute-Vienne) ; instituteur en Haute-Vienne ; militant syndicaliste.

Sa mère sans profession devint débitante. Gaston Mondouaud, instituteur, se maria en septembre 1940 à Bosmie-l’Aiguille (Haute-Vienne) avec une fille d’hôteliers. Le couple eut au moins une fille.

Lors des journées nationales des Jeunes du Syndicat national des instituteurs à Limoges (Haute-Vienne), les 5 et 6 avril 1950, il intervint sur les questions des mutations et des retraites. Dans le département, il animait la commission des jeunes qui comprenait 220 militants qui se répartissaient en sous-commissions organisant diverses activités. En 1952, il était responsable du parrainage des écoles de l’Ouest et Jean Le Pemp*, dans un article de L’École libératrice, le 23 mai 1952, signala la réussite de son militantisme.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article145814, notice MONDOUAUD Gaston, Jules par Jacques Girault, version mise en ligne le 27 mars 2013, dernière modification le 27 mars 2013.

Par Jacques Girault

SOURCES : Renseignements fournis par la fille de l’intéressé.— Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément