LAURENÇOT Didier

Par Louis Botella

Né vers 1915 ; syndicaliste Force ouvrière (FO) puis CFDT de la Chimie et du Val-de-Marne.

Adhérent depuis 1948, Didier Laurençot, secrétaire général du syndicat FO des Ets Pyrolac à Ivry-sur-Seine, fut élu, en octobre 1964, trésorier adjoint de la Fédération FO des Industries chimiques, para-chimiques et du Verre.

Lors du congrès confédéral de 1966, il s’abstint lors du vote sur le rapport du bureau confédéral et il soutint le projet de résolution générale présentée par la majorité confédérale.

En avril 1968, il fut réélu au bureau fédéral de sa fédération. En 1969, lors du congrès confédéral, il vota contre le rapport d’activité présenté par le bureau confédéral.

Lors du congrès fédéral de mars 1971, Didier Laurençot, partisan de Maurice Labi, secrétaire général de sa fédération, fut réélu au bureau fédéral. L’année suivante, en février, il suivit Maurice Labi lors de son départ à la CFDT.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article145795, notice LAURENÇOT Didier par Louis Botella, version mise en ligne le 14 mars 2017, dernière modification le 14 mars 2017.

Par Louis Botella

SOURCES : Le Syndicaliste, organe de la Fédération FO des travailleurs des industries chimiques, para-chimiques et du verre, novembre 1964, mai 1968, avril-mai 1971, mars 1972 (BNF, FOL-JO-5640). — Informations transmises en janvier 2017 par Michel Decayeux, ancien secrétaire général de la Fédération FO de la Chimie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément