PEYER Ernest

Par Daniel Grason

Né le 4 mars 1910 à Sainte-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin), mort le 1er juin 1983 à Villiers-Saint-Denis (Aisne) ; communiste ; volontaire en Espagne républicaine ; déporté.

Fils d’Aloïs, Ernest Peyer vivait 55 Rue du Général-Bourgeois à Sainte-Marie-aux-Mines. Célibataire, il partit en Espagne le 21 novembre 1936, combattit comme mitrailleur dans les Brigades internationales.

Pendant la guerre, Saint-Marie-aux-Mines était située dans la zone annexée par les allemands, Ernest Peyer fut arrêté en raison de ses opinions, interné le 6 octobre 1940 au camp de Schirmeck (Bas-Rhin), puis à la prison de Mulhouse. Déporté à Dachau (Allemagne), il fut libéré le 29 avril 1945.

Ernest Peyer épousa le 17 septembre 1949 Isabelle Saint-Georges de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) en mairie du XXe arr. à Paris.

Il mourut le 1er juin 1983 dans l’Aisne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article145615, notice PEYER Ernest par Daniel Grason, version mise en ligne le 16 mars 2013, dernière modification le 30 mars 2013.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. RGASPI 545.6.45. – Livre Mémorial, Fondation pour la mémoire de la déportation, Ed. Tisérias, 2004. – État civil, Sainte-Marie-aux-Mines, Paris XXe.

Version imprimable Signaler un complément