NIQUET Léon

Par Julien Cahon

Né le 30 septembre 1879 à Nesle-l’Hôpital (Somme), mort le 10 août 1949 à Nesle-l’Hôpital (Somme) ; instituteur ; militant socialiste SFIO dans la Somme ; conseiller municipal de Nesle-l’Hôpital (1935-1945 et 1947-1949), conseiller général (1945-1949).

Fils d’un menuisier, et d’une couturière, Léon Niquet connut une jeunesse studieuse. Instituteur, ancien élève de l’Ecole normale d’Amiens, il adhéra à la SFIO avant la Première Guerre mondiale.
Elu conseiller municipal de sa commune natale en mai 1935, il conserva cette responsabilité sous l’occupation tout en recueillant des parachutistes alliés à son domicile. Son fils, Marcel Niquet, ingénieur sorti de l’école centrale, résistant, fut déporté au camp de Mauthausen, où il trouva la mort en 1943.
Elu conseiller général du canton d’Oisemont en 1945 puis conseiller municipal de Nesle-l’Hôpital en 1947, il conserva ces mandats jusqu’à sa mort, survenue en 1949 lors d’une cérémonie officielle.
Egalement membre de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et de la Fédération nationale des combattants républicains (FNCR), Léon Niquet était officier de l’Instruction publique.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article145520, notice NIQUET Léon par Julien Cahon, version mise en ligne le 11 avril 2013, dernière modification le 12 mars 2013.

Par Julien Cahon

SOURCES : Le Cri du peuple, 1945-1949. — Le Courrier picard, 1945-1949.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément