MLYNARZ Mayer, David, ou MAYER

Par Daniel Grason

Né le 20 mai 1883 à Varsovie (Pologne), fusillé comme otage le 15 décembre 1941 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; tailleur ; ex. membre du Comité pour la IVe Internationale.

Mayer Mlynarz habitait 58 rue Volta, à Paris (IIIe arr.). Marié, il était père de quatre enfants âgés de dix-huit à vingt-sept ans. Les Renseignements généraux notaient qu’il milita activement au sein du Comité international pour la constitution de la IVe Internationale. En mars 1941, son attitude était réservée au point de vue politique.
Le 11 septembre 1941, Mayer Mlynarz fut arrêté à son domicile et interné au camp de Drancy (Seine, Seine-Saint-Denis) réservé aux Juifs.
Louis Sadosky, responsable du rayon juif de la Section spéciale de recherches SSR, grand falsificateur, rappela dans une note l’action de Mayer Mlynarz en faveur de la IVe Internationale, et le considéra comme « Dangereux pour l’ordre public ».
Mayer Mlynarz fut passé par les armes au Mont-Valérien le 15 décembre 1941 à 12 h 15 en représailles à des actions de la Résistance.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article145323, notice MLYNARZ Mayer, David, ou MAYER par Daniel Grason, version mise en ligne le 28 février 2013, dernière modification le 28 février 2017.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo. BA 2439, KB 95. – DAVCC, Caen, B VIII dossier 2 (Notes Thomas Pouty). – Louis Sadosky, brigadier-chef des RG, Berlin 1942, CNRS Éd., 2009. – S. Klarsfeld, Le livre des otages, op. cit. – Site Internet Mémoire des Hommes.

Version imprimable Signaler un complément