LAUZANNE Bernard, Jean, Pierre

Par Louis Botella

Né le 22 juin 1916 à Paris (XVIIIe arr.), mort le 27 octobre 2010 à Paris (VIe arr.) ; journaliste ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de la région parisienne.

Bernard Lauzanne était le fils de Gaston Lauzanne, architecte, et de Sylvie Scarognina, sans profession.

Il effectua ses études au Lycée Condorcet puis aux Facultés de droit et de lettres de Paris. Il obtint la licence es lettres.

Il travailla d’abord à la Radiodiffusion française entre 1945 et 1959 en gravissant tous les échelons : secrétaire de rédaction, premier secrétaire de rédaction...Il travailla ensuite au quotidien Le Monde où il fut chef des informations, rédacteur en chef adjoint, rédacteur en chef, directeur de la rédaction.

En sa qualité de directeur de la rédaction du Monde, il siégea au groupe de travail n° 5 (action internationale) de la commission Pierre Moinot, chargée de réfléchir à une "Réforme de l’audiovisuel public". Le rapport Pierre Moinot fut publié le 30 septembre 1981 et il influença le choix du gouvernement de Pierre Mauroy

Après 1983, il se consacra à l’édition en dirigeant une collection chez Denoël.

Au plan syndical, il fut élu ou réélu, en février 1950, membre du bureau du syndicat FO des journalistes de la région parisienne. Selon l’hebdomadaire confédéral FO, il travailla alors au grand quotidien vespéral et non à la radiodiffusion.

Déjà titulaire de la croix de guerre 1939/1945, il fut promu dans l’Ordre national de la Légion d’honneur. Il obtint également une décoration japonaise.

Il épousa Lucie Gambini le 27 octobre 1949 à Paris (VIIe).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article144469, notice LAUZANNE Bernard, Jean, Pierre par Louis Botella, version mise en ligne le 28 janvier 2013, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 23 février 1950. — Sources diverses. — Pierre Moinot in Pour une réforme de l’audiovisuel public, rapport au Premier ministre de la commission d’orientation et de réflexion, la Documentation française, 30 septembre 1981. — Etat civil.

Version imprimable Signaler un complément