DUPUIS Albert, en fait CHENUET Albert dit

Par Claude Pennetier

Né le 20 août 1925 à Bégard (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor) selon ses faux papiers mais en fait originaire de Brinon-sur-Sauldre, fusillé le 16 juin 1944 à Bourges (Cher) sous un faux nom ; résistant FTPF.

Membre du groupe FTP Liberté, Albert Dupuis (Albert Chenuet) fut arrêté avec un groupe de jeunes en possession d’une mitraillette. L’arme était posée sur le talus de la route de La Chapelle- d’Angillon pendant qu’ils réparaient une bicyclette.

Il fut condamné à mort, avec cinq autres résistants, par le tribunal allemand de Bourges FK 776 puis fusillé le 16 juin 1944 à Montifaut, polygone de Bourges.

Il fut inhumé au cimetière Saint-Lazare. (Voir Marceau Auger, Émile Veillard, Jean Chatelet, Robert Lemonnier et Albert Letourneux.

Son nom figure sur la stèle commémorative des fusillés de Montifaut.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article143911, notice DUPUIS Albert, en fait CHENUET Albert dit par Claude Pennetier, version mise en ligne le 31 décembre 2012, dernière modification le 18 septembre 2019.

Par Claude Pennetier

SOURCES : AVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Archives départementales du cher Bourges Cote 1W362. — Notes Maurice Renaudat. — État civil de Bégard (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), recherches infructueuses car cette date figure sur les faux-papiers..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément