LEUILLIOT Paul, Eugène, Jean, Joseph

Par Alain Dalançon

Né le 23 novembre 1897 à Neufchâtel-en-Bray (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 30 mai 1987 à Strasbourg (Bas-Rhin) ; professeur ; militant syndicaliste, secrétaire du SPES ; secrétaire des Annales.

Son père, Paul Hector, greffier au Tribunal de commerce, était fils d’instituteur, sa mère, née Jeanne Louvet, était sans profession.

Paul Leuilliot fit ses études au collège d’Eu (Seine-Inférieure) avant de commencer des études supérieures d’histoire-géographie à la Sorbonne.

Mobilisé en septembre 1917, il fut affecté dans différents régiments d’artillerie sur le front dont il fut évacué en juillet 1918 pour maladie. Il revint aux armées en février 1919 et fut démobilisé le 30 septembre 1919.

Il poursuivit ses études à la Faculté des Lettres de Strasbourg où il devint l’élève de Marc Bloch et Lucien Febvre. Répétiteur au lycée de Colmar, il soutint son diplôme d’études supérieures consacré à l’édition d’un registre des Jacobins de Colmar qui fut publié en 1923 par la faculté. Nommé ensuite répétiteur au lycée Fustel de Coulanges à Strasbourg, il commença à préparer l’agrégation et fut reçu second en 1926. Il s’était marié le 27 septembre 1923 à Strasbourg avec Andrée Morinet.

En 1929, il fut appelé par Marc Bloch et surtout Lucien Febvre pour être le secrétaire de rédaction de la nouvelle revue Les Annales. Quatre ans plus tard, il fut muté au lycée Charlemagne de Paris, suivant ainsi son maître dans la capitale, tout en poursuivant ses recherches sur l’Alsace.

Paul Leuilliot était en même temps un militant syndicaliste. Il joua un rôle important dans la création du Syndicat du personnel de l’enseignement secondaire affilié à la FGE-CGT et siégea à sa commission exécutive jusqu’en 1940, avec la responsabilité de secrétaire corporatif des professeurs de lycée jusqu’à la rentrée 1938. N’ayant pas fait grève le 30 novembre, il proposa de démissionner de la CE comme les autres membres du bureau non-grévistes, démission que le secrétaire général, Maurice Janets, et la majorité de la CE n’acceptèrent pas.

Il fut mobilisé en août 1939 en Lorraine où Marc Bloch lui envoya un exemplaire de sa Société féodale. Il revint à Paris en janvier 1940 comme affecté spécial. Après l’arrivée des Allemands, Lucien Febvre fit reparaître la revue Les Annales sous leurs deux noms, Marc Bloch ayant été exclu de la Fonction publique.

Après la guerre, Lucien Febvre continua à lui demander de lui apporter son concours aux Annales notamment pour les rubriques bibliographiques. En 1951, il l’appela à l’École pratique des hautes études où il devint directeur de recherches de la VIe section.

Paul Leuilliot écrivit de nombreux articles dans les Annales ESC sur les problèmes de la recherche entre 1944 et 1966, et préconisait la création d’un bureau des sociétés savantes au ministère de l’Éducation nationale. Il était en effet un très chaud partisan du développement de l’histoire locale et régionale à laquelle il consacra sa thèse sur L’Alsace au début du XIXe siècle, qu’il soutint tardivement en 1956 ; il y invitait à chercher la « clé » de l’histoire dans les structures sociales. Par ailleurs, en tant que vice-président de la section d’histoire moderne et contemporaine du Comité des travaux historiques et scientifiques, il fut l’organisateur de colloques sur l’histoire de la Sécurité sociale.

Il continua à réunir son séminaire à l’EPHE jusqu’en 1978.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article141269, notice LEUILLIOT Paul, Eugène, Jean, Joseph par Alain Dalançon, version mise en ligne le 18 juillet 2012, dernière modification le 5 avril 2017.

Par Alain Dalançon

ŒUVRE : L’Alsace au début du XIXe siècle. Essai d’histoire économique, politique et religieuse (1815-1830), SEVPEN, 1959-1960, 3 vol.

SOURCES : Arch. IRHSES (SPES). – Arch. Dép. Seine-Maritime, état civil, registres matricules 1917. – Nécrologie par Jean-Jacques Hermadinquer, Annales ESC, vol. 12, n° 6, nov.-déc. 1987, p.1251-1253.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément