LE SQUIN Jean

Par Alain Dalançon

Professeur agrégé de mathématiques ; militant du SNES, secrétaire de la section académique de Rennes, membre de la CA nationale.

Né en 1910, Jean Le Squin était le fils d’un commis principal à l’inscription maritime à Morlaix (Finistère). Il entra en 1921 comme élève boursier au collège de cette ville. Admissible à l’agrégation de mathématiques en 1933, il était professeur délégué de mathématiques au lycée de garçons de Rennes (Ille-et-Vilaine) en 1937-1938. Il fut reçu à l’agrégation en 1939, et resta en poste dans ce lycée jusqu’à sa retraite.

Membre de la Société des agrégés, il militait au Syndicat national de l’enseignement secondaire après la Seconde Guerre mondiale, et devint membre du secrétariat de la section académique (S2) de Rennes en 1947, puis secrétaire général en 1948. Partisan du maintien du SNES et de la FEN à la CGT en 1948, il fut élu membre suppléant de la commission administrative nationale en 1948, puis membre titulaire de la CA du nouveau SNES (classique et moderne) en 1950 sur la liste B. Il fut remplacé par Jules Marcheteau, militant "autonome" comme secrétaire de la section académique en 1953.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article140712, notice LE SQUIN Jean par Alain Dalançon, version mise en ligne le 4 juin 2012, dernière modification le 23 mars 2018.

Par Alain Dalançon

SOURCES : Arch. IRHSES (SNES, L’Université syndicaliste). — JO lois et décrets, 4 janvier 1921.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément