LÈBRE Jean, Jules, Louis

Par René Grosso

Né le 7 février 1921 à Oraison (Basses-Alpes), mort le 24 novembre 1994 à Lagnes (Vaucluse) ; instituteur ; résistant, militant syndical, animateur d’associations laïques, maire communiste de Lagnes.

Fils d’agriculteurs, Jean Lèbre fut admis en 1937 à l’école normale d’Avignon, où se formaient les futurs instituteurs des Basses-Alpes. À sa sortie en 1940 il fut enrôlé dans les Chantiers de jeunesse. En 1942 il épousa une normalienne de Vaucluse, Marie-Louise Nicolas, dont le père était peintre en bâtiment à L’Isle-sur-la-Sorgue. Il fut ainsi autorisé à enseigner dans ce département et le couple fut nommé à Saint-Saturnin d’Apt à la rentrée suivante. C’est là qu’il entra dans la résistance et adhéra au Parti communiste.

En octobre 1949 Jean et Marie-Louise furent nommés à Lagnes, village qu’ils ne quittèrent plus. Ils montèrent une amicale laïque qui donna des spectacles théâtraux de qualité. À partir de 1954 Jean fut délégué à l’UFOLEA (Union française des œuvres laïques et artistiques) de la FOL de Vaucluse, et y fut animateur de stages. En 1961 il devint responsable régional de la formation des cadres à la Ligue de l’Enseignement. Toujours à la FOL de Vaucluse il fut successivement trésorier, secrétaire général, et président (1974), jusqu’à sa retraite (1976). Militant syndical très actif dans la section départementale du SNI, il y était responsable de la tendance Unité et Action.

Jean Lèbre fut conseiller municipal (1965-1971) puis maire communiste de Lagnes (1971-1989) ; président du syndicat intercommunal des eaux Durance-Ventoux, du Syndicat d’électrification rurale de la région de Cavaillon ; président départemental de l’ANACR (anciens combattants de la Résistance) et vice-président de l’ARAC (Association républicaine des anciens combattants). Il fut honoré de la Légion d’honneur, de l’Ordre du Mérite et des Palmes académiques. Malgré ses multiples tâches il tint à écrire l’histoire de sa commune, amplement nourrie par ses recherches dans les archives municipales.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article140256, notice LÈBRE Jean, Jules, Louis par René Grosso, version mise en ligne le 5 avril 2012, dernière modification le 5 avril 2012.

Par René Grosso

ŒUVRE : Lagnes à travers les âges, 1991.

SOURCES : René Grosso, Histoire de la Fédération des œuvres laïques de Vaucluse, FOL, 1981. — Entretien avec Laurette Libertat.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément