LUCAS Yvette, Michelle épouse HASSOUN.

Par Jacques Girault

Née le 1er mars 1927 à Voiron (Isère), morte le 4 mai 2011 à Paris (XXe arr.) ; professeure dans le Pas-de-Calais puis dans l’Oise ; militante syndicaliste ; militante communiste.

Fille d’un professeur et d’une institutrice indiquée « sans profession » sur le registre de naissances, pratiquants catholiques, Yvette Lucas fit ses études secondaires au lycée de Saint-Germain-en-Laye (Seine-et-Oise). Étudiante à la Sorbonne, elle donnait des leçons particulières et enseignait dans des cours privés. Assistante à Manchester (Grande-Bretagne) en 1948-1949, puis à l’Université du Kansas (USA) en 1951-1952, elle obtint un diplôme d’études supérieures et le CAPES d’Anglais. Elle fut nommée au lycée de Béthune (Pas-de-Calais) en 1956, à l’école nationale professionnelle de Creil (Oise) à partir de 1959, puis en 1963 au lycée Condorcet à Aubervilliers.

Yvette Lucas adhéra à l’Union nationale des étudiants de France en 1954 et fit partie du Groupe universitaire de haute montagne et de ski.

Yvette Lucas se maria en septembre 1965 à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) avec Jacques Hassoun, médecin, puis divorça en 1970.

Yvette Lucas adhéra au Syndicat national de l’enseignement secondaire en 1956 et fut au début des années 1960 la secrétaire de la section syndicale (S1) du lycée de Béthune.

Elle adhéra au Parti communiste français en mars 1954 et appartint à la cellule d’anglais du Ve arrondissement de Paris. Militante à Béthune, sa conduite politique donna lieu à une enquête interne au PCF. Militante dans l’Oise, elle habitait Montreuil (Seine) et militait activement dans cette commune. La fédération la soupçonna d’appartenir au groupe UNIR au début des années 1960.

Militante du Secours populaire, elle fut traductrice pour le congrès international du Mouvement de la Paix d’Helsinki en 1955. En 1964, le PCF lui proposa de partir à Vienne comme traductrice pour le Mouvement de la Paix. Elle refusa expliquant qu’elle était en train de refaire sa vie.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article139622, notice LUCAS Yvette, Michelle épouse HASSOUN. par Jacques Girault, version mise en ligne le 9 février 2012, dernière modification le 9 février 2012.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément