BOURROUNET Fernand, Hector

Par Pierre Broué

Né le 23 novembre 1897 à Grenoble (Isère), le mort 12 juin 1974 à La Tronche (Isère) ; cheminot ; syndicaliste unitaire (CGTU) et militant communiste de l’Isère.

Fils d’ouvrier grenoblois (père employé des chemins de fer, mère couturière), Fernand Bourrounet était au lendemain de la guerre homme d’équipe à la compagnie PDM à Grenoble.

Militant du Parti communiste, il appartenait en 1923 au bureau de l’Union départementale de la CGTU et allait pendant quelques années, faire partie du groupe de jeunes militants communistes qui entouraient Jean David à la direction de l’Union départementale, puis régionale. Il était, en 1926, secrétaire du syndicat CGTU des cheminots de Grenoble mais il en démissionna la même année pour raisons de santé, acceptant toutefois l’année suivante de reprendre ces fonctions. Il était considéré par la police comme l’un des principaux militants de Grenoble en 1928. Il joua un rôle plus secondaire dans la période postérieure où il fut toutefois à plusieurs reprises candidat du Parti communiste dans des élections, à Grenoble pour les municipales partielles de 1932, à la suite du décès de Paul Mistral, puis à Domène, dans les élections cantonales de 1934, où il obtint 209 voix. Il fut également candidat — cinquième sur la liste — aux élections municipales de Grenoble en 1935.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article1392, notice BOURROUNET Fernand, Hector par Pierre Broué, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 28 novembre 2010.

Par Pierre Broué

SOURCES : Arch. Dép. Isère, 77 M 1 et 2, 167 M 5. — Gérard Bouchet, Le PC dans l’Isère 1923-1925, TER Grenoble, 1972.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément