LOGER André

Par Manuella Noyer

Né le 9 avril 1909 à Chauvigny (Vienne) ; tailleur de pierre ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) du Maine-et-Loire.

André Loger fut, dans un premier temps, secrétaire du syndicat FO du Bâtiment et du Bois du Maine-et-Loire et de l’union locale d’Angers. Puis, à la suite du décès, le 30 novembre 1949, d’Auguste Chevrollier, il devint membre de la commission administrative de l’UD du Maine-et-Loire et fut constamment réélu par la suite. Il fut signalé en juin 1954 comme étant trésorier adjoint de l’UD, puis en mai 1955 comme secrétaire à la propagande.

Il représenta plusieurs syndicats du Bâtiment, du Bois et de la Céramique lors des congrès confédéraux de 1950 à 1963. Il eut encore des responsabilités au sein de sa fédération puisqu’il la représenta en mai 1972 au congrès du Syndicat national FO des agents de la formation professionnelle des adultes.

Lors du congrès confédéral d’octobre 1956, André Loger vota en faveur de la motion minoritaire sur l’Algérie, qui réclama la libre détermination du peuple algérien à disposer de lui-même, un cessez-le-feu et des négociations rapides entre la France et la nationalistes algériens.

André Loger fut aussi administrateur de la Caisse d’allocations familiales d’Angers, conseiller prud’homal et mutualiste.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article138448, notice LOGER André par Manuella Noyer, version mise en ligne le 3 octobre 2011, dernière modification le 29 octobre 2011.

Par Manuella Noyer

SOURCES : Arch. de l’Union départementale CGT-Force ouvrière de Maine et Loire. — Comptes rendus des congrès confédéraux de 1950 à 1963. — Manuella Noyer in L’Union départementale CGT-Force ouvrière du Maine-et-Loire (1948-1956), mémoire de maîtrise, Université d’Angers, 2003. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 10 juin 1954, 24 mai 1956, 31 mai 1972. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1956. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément