LANGEVIN Michel, Yves

Par Michel Pinault

Né le 17 août 1926 à Warluis (Oise), mort le 11 avril 1985 à Paris. Ingénieur de l’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris (ESPCI] (64e promotion), docteur en en physique nucléaire (1955), chercheur scientifique (CNRS), résistant, syndicaliste (SNESRS-CGT puis SNCS-FEN), membre du PCF.

Michel Langevin, fils d’André Langevin et petit-fils de Paul Langevin, tous trois anciens élèves de l’ESPCI, s’était marié civilement avec Hélène Joliot, ingénieur de l’ESPCI elle aussi, en novembre 1948. Ils ont deux enfants, Françoise et Yves (astrophysicien au CNRS).

Chercheur au laboratoire de Frédéric Joliot au Collège de France, stagiaire au CNRS, en octobre 1948, chargé de recherche (1955), maître de recherche (1957). Il poursuit sa carrière à l’IPB d’Orsay (directeur de recherche).

Membre d’un groupe lycéen du Front national universitaire sous l’Occupation, arrêté le 28 juin 1943, il fut transféré à la prison de la Santé puis à la prison des Tourelles pour mineurs, mis en liberté surveillée. Membre de l’UJRF à la Libération et du Parti communiste (1945 ou 1946), il fut secrétaire de la cellule 545 du Ve arrondissement (1947-1948) puis de la cellule 546 (Collège de France), de 1951 à 1957.

Membre du bureau national du SNCS-FEN, de 1961 à 1968.

Membre de la commission Recherche scientifique du Ve Plan.

Il mourut, prématurément, à cinquante-neuf ans.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article138070, notice LANGEVIN Michel, Yves par Michel Pinault, version mise en ligne le 4 septembre 2011, dernière modification le 28 août 2015.

Par Michel Pinault

SOURCES : Fiche biographique remplie par son épouse, Hélène Langevin, en 2002.

Version imprimable Signaler un complément