ROBERT Joseph Pierre Bazile, dit ROBERT du Var

Par Michel Cordillot

Né le 14 juin 1810 à Cuers (Var), mort le 6 mai 1852 à Paris  ; homme de lettres socialisant ; franc-maçon ; auteur d’une histoire de la classe ouvrière.

Robert (du Var) est difficilement saisissable pour le biographe. Disciple de l’abbé Châtel* fondateur de l’Église Catholique Française, dont il se qualifiait de « ministre » en 1835-1836, franc-maçon déclaré en 1838-1839, admirateur de Pierre Leroux*, il se fit connaître par de nombreuses publications sous la monarchie de Juillet et sous la Seconde République. Il travailla également comme journaliste (notamment au journal La Démocratie, qui parut de juin 1843 à juin 1844, et qui fut remplacé par une collection non périodique intitulée « Dialogues populaires [Par Robert du Var] »). Il fut enfin professeur de philosophie à l’Institut historique. George Sand avait pensé à lui pour rédiger le journal L’Éclaireur.

On sait également qu’au lendemain de la Révolution de février, il présida le Club des travailleurs libres, fondé en mars et qui tenait ses séances 10, rue Vertbois (VIe arr. ancien). L’appel aux ouvriers, qu’il avait signé — et peut-être rédigé — se concluait ainsi : « Travailleurs, comme membre du souverain, chacun de vous aujourd’hui a une mission à remplir ; et vous le sentez bien. Si vous n’êtes déjà en activité dans cette cité nouvelle de l’opinion, venez à nous, nous agirons de concert. »

Il demeure surtout pour la postérité l’auteur d’une volumineuse Histoire de la classe ouvrière depuis l’esclave jusqu’au prolétaire de nos jours, Paris, 1845-1847, in-4°, 4 volumes. Dédiée à Eugène Sue, et non sans mérites, la compilation de Robert a dû se vendre, puisqu’il la réédita lui-même en 1850.

Il mourut à Paris le 6 mai 1852.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article138022, notice ROBERT Joseph Pierre Bazile, dit ROBERT du Var par Michel Cordillot, version mise en ligne le 31 août 2011, dernière modification le 31 août 2011.

Par Michel Cordillot

ŒUVRE : (outre l’ouvrage cité ci-dessus) Hymne à l’Éternel, dédié à M. F.-F. Chatel, Paris, impr. de A. Pinard, in-8, 2 p. — Hymne à la vieillesse, dédié à M. Chatel, fondateur de l’Église française, Paris, impr. de A. Pinard, (s. d.), in-8, 1 p. — Hymne pour la fête de la jeunesse. Hymne à l’Éternel, Paris, impr. de A. Pinard, in-16, 1 p. — Discours de réforme. Prééminence de la loi naturelle sur la révélation, Paris, Imprimerie A. Pinard, s.d. [Paris, Prévot, 1835], 14 p. — Discours sur le sacerdoce, Paris, impr. de A. Pinard, (s. d.), in-8, 16 p. — Discours sur la religion selon l’Église française, Paris, à l’église française, (s. d.), in-8, 16 p. — Discours sur la vérité, Paris, Église catholique française, 1835, in-8, 16 p. — Cri du coeur, ou Épître à Ferdinand-François Chatel,... par M. Robert (du Var), son disciple, Paris, Prévot, 1836, in-8, 8 p. — Discours sur le pauvre, Paris, impr. de J.-R. Mevrel, (s. d.), in-8, 8 p. — L’École du peuple, ou l’histoire de l’émancipation graduelle de la nation française, depuis l’établissement de la monarchie jusqu’à nos jours, Paris, Renard, 1839, in-8 — Explication philosophique du premier grade symbolique, précédée de quelques considérations sur l’esprit de la franche-maçonnerie, Paris, impr. de Pollet, Soupe et Guillois, (s. d.), in-8, 16 p. — Franc-Maçonnerie. Loge les Sept Ecossais réunis. Discours prononcés par le F … Robert (Du Var), Paris, Renard, 1838, 78 p. — Discours prononcés par le F… Robert (du Var), dans la resp … L … des Sept-Écossais-réunis à l’O … de Paris, Paris, Bessin, 1838, in-8, VIII-68 p. — Suite des Discours prononcés par le F … Robert (du Var), dans la respectable loge des Sept-Écossais-réunis à l’O … de Paris..., Paris, Renard, 1839, in-8 [paginé 83-152]. — Éléments de Philosophie sociale rédigés d’après les écrits de Pierre Leroux, Paris, Privat, 1843, in-8, XVI, 288 p. — Appel aux ouvriers. Club républicain des travailleurs libres, rue du Vertbois, 10, 6e arrondissement, Paris, Impr. de Gratiot, [1848], in-fol. plano. — Éducation nationale de l’Homme et du Citoyen, première partie, Paris, Lenz, 1850, in-8, (4), XII, 473 p.

SOURCE : Catalogue de la BnF. — Lucas, Les Clubs et les clubistes, op. cit. — Notes de M. Cordillot et Jean-Louis Panné.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément