OISEL Pierre, François, Yves, Marie

Par Daniel Grason

Né le 19 mai 1903 à Saint-Aubin-d’Aubigné (Ille-et-Vilaine), mort le 7 juin 1937 à Eaubonne (Seine-et-Oise, Val-d’Oise) ; manœuvre ; volontaire en Espagne républicaine.

Pierre Oisel était le fils de Louis, Yves, Marie et de Marguerite, née Gouin. Son père était receveur buraliste.
Célibataire, pourtant selon son acte de naissance, il s’était marié le 25 septembre 1924 à Vannes avec Marguerite Courtois, il demeurait 51, avenue Victor-Hugo à Boulogne-Billancourt (Seine, Hauts-de-Seine).

Il combattit en Espagne dans les Brigades internationales, très grièvement blessé, il fut rapatrié sanitaire à l’hôpital d’Eaubonne (Seine-et-Oise, Val-d’Oise). Il y mourut le 7 juin 1937.

Un monument commémoratif fut édifié dans le cimetière de la ville, en 1956, en hommage aux blessés, au personnel de l’hôpital, aux volontaires, médecins, infirmières de la Centrale sanitaire internationale. Les noms des dix-neuf brigadistes qui y moururent entre septembre 1937 et avril 1939 furent gravés : un Cubain, un Russe, un Allemand, un Italien, deux Polonais, quatre Espagnols et neuf Français.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article137860, notice OISEL Pierre, François, Yves, Marie par Daniel Grason, version mise en ligne le 13 août 2011, dernière modification le 21 septembre 2012.

Par Daniel Grason

SOURCES : Site internet Mémorial de Caen, informations complétées par Philippe Frilley.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément