KLEIN Alphonse.

Par Jacques Girault

Né le 28 février 1902 à Puttelange-les-Thionville (Moselle), décédé le 2 avril 1972 à Metz (Moselle), marié, deux enfants ; instituteur en Moselle ; militant syndicaliste.

Alphonse Klein, instituteur, se maria en avril 1925 à Hagondange (Moselle). Le couple eut deux filles. Instituteur à Hayange, il fut actif lors des grèves ouvrières du Front populaire. A partir de 1937, nommé à Montigny-lès-Metz, membre du Syndicat national des instituteurs, il fut mobilisé en août 1939 et démobilisé en août 1940. Après la guerre, il fut un des responsables de son bulletin syndical L’École de France, chargé de la publicité. Militant « cégétiste » puis « Unité et Action », il fut, pendant plusieurs années, le trésorier des sections départementales du Syndicat national des instituteurs et de la Fédération de l’Education nationale.

Dans les années 1950, Klein fut nommé à l’école nationale professionnelle de Metz. Lors de son décès à la suite d’une chute, il était indiqué comme « professeur ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article137762, notice KLEIN Alphonse. par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 juillet 2011, dernière modification le 25 août 2011.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. mun. Montigny-lès-Metz (Pauline Schaefer). - Presse syndicale. – Notes de Paul Berger.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément