LEBEL Jean, Auguste, Ernest, Aimé

Par Jacques Girault

Né le 26 mars 1922 à Castillon (Calvados), mort le 20 septembre 1998 à Caen (Calvados) ; instituteur puis professeur dans le Calvados ; militant communiste ; militant laïque.

Fils d’un instituteur devenu directeur de cours complémentaire et d’une institutrice, Jean Lebel reçut les premiers sacrements catholiques. Élève de cours complémentaire, il entra à l’Ecole normale d’instituteurs de Caen en 1938. Il fut requis pour le Service du travail obligatoire et envoyé en Allemagne.

Lebel se maria en mars 1942 à Caen avec une institutrice. Le couple eut quatre enfants.

Instituteur, militant syndical, membre du bureau de la Fédération des œuvres laïques dans les années 1950, Lebel fut directeur de la colonie de vacances UFOVAL de Saint-Jean- d’Aulph (Savoie). Doué en gymnastique, il fut détaché à l’UFOLEP avant de devenir professeur d’éducation physique au collège d’enseignement général de Colombelles dans la banlieue de Caen.

Lebel adhéra au Parti communiste français en 1955. Quatre ans plus tard, il entra au comité de la fédération communiste du Calvados. Il ne fut pas réélu lors de la conférence fédérale suivante.

Lebel prit sa retraite à Agon-Coutainville. Il s’intéressait à la mycologie et aux questions écologiques. Il décéda dans une clinique de Caen.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article137000, notice LEBEL Jean, Auguste, Ernest, Aimé par Jacques Girault, version mise en ligne le 12 mai 2011, dernière modification le 11 juillet 2011.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. – Mairie d’Agon-Coutainville (N. Lejamtel). – Renseignements fournis par Raymonde Haroche, sa sœur. – Notes de Guy Julienne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément