LANOE Louis

Par Jacques Girault

Instituteur en Ille-et-Vilaine ; militant syndicaliste ; militant socialiste SFIO.

Louis Lanoë, directeur d’école à Gaël, fut, dans la deuxième moitié des années 1930, le secrétaire de la sous-section du Syndicat national des instituteurs dans le canton de Saint-Méen-le-Grand. Il devint le secrétaire de la section départementale du SNI à la Libération.

Lors de la réunion du conseil national du SNI, en avril 1945, Lanoë fut désigné pour siéger au bureau national et s’occuper des questions laïques en attendant le retour en France de Joseph Rollo. Ce dernier décédé en déportation, Lanoë fut confirmé comme membre du bureau national lors de la réunion du conseil national, le 30 décembre 1945.

Lanoë avait présenté, lors de la réunion du conseil national, les 18-19 juillet 1945 un rapport sur la question laïque favorable à la nationalisation de l’enseignement. Il préparait pour le congrès de Grenoble un rapport intitulé "Les modalités de la nationalisation de l’enseignement" publié dans L’Ecole libératrice du 25 juin 1946. Il développa ce rapport lors de la réunion du conseil national en septembre 1946. Lors de la réunion du bureau national, en octobre 1946, il annonça sa démission en raison de désaccords avec l’action du SNI au sujet de la défense laïque. Sa section départementale avait déjà voté contre le rapport moral pour cette raison au congrès de Grenoble.

Élu au Conseil départemental de l’enseignement primaire en 1951, Lanoë démissionna à la fin de 1953, à la demande du SNI pour protester contre la politique répressive du gouvernement et sa politique antilaïque. Il fut réélu en janvier 1954 avec beaucoup plus de voix qu’en 1951.

Il ne se confondait pas avec Lanoë Paul, Gabriel, Charles, né le 11 octobre 1904 à Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), représentant de commerce, fils d’un chef de musique. Il se maria en février 1934 à Levallois-Perret (Seine) avec une employée de commerce, divorcé et remarié en avril 1949 à Meudon (Seine-et-Oise). Demeurant à Meudon, indiqué dans L’Ecole libératrice du 17 décembre 1954 comme représentant des éditions SUDEL pour le secteur Nord. Il décéda le 15 novembre 1986 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

Lanoë était aussi le secrétaire de la section de Gaël du Parti socialiste SFIO en 1946.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article136864, notice LANOE Louis par Jacques Girault, version mise en ligne le 4 mai 2011, dernière modification le 8 septembre 2011.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. mun. Meudon. — Arch. OURS, fédération socialiste SFIO Ille-et-Vilaine (notes de Jean Battut). — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément