KAPS Louis

Par Léon Strauss

Né le 28 septembre 1891 à Châtenois (Basse-Alsace, Alsace-Lorraine), mort le 9 avril 1967 à Sainte-Marie-aux-Mines (Haut-Rhin) ; gérant de coopérative ; militant social-démocrate, puis socialiste SFIO ; maire de Sainte-Marie-aux-Mines de 1935 à 1940 et en 1945.

Après avoir travaillé dans une des nombreuses usines textiles de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines, Louis Kaps devint gérant de la Coopérative de consommation de Sainte-Marie-aux-Mines. Il entra au conseil municipal en 1929. En janvier 1933, à la suite de la mort du maire Jacques Kniebuhler*, des élections complémentaires firent perdre la majorité aux socialistes au profit de l’industriel Lacour. Les élections municipales de mai 1935 leur permirent de redevenir majoritaires. Kaps fut élu maire. C’est sous son mandat que fut inauguré le 8 août 1937 par le président de la République Lebrun le tunnel ferroviaire transvosgien reliant Sainte-Marie-aux-Mines à Saint-Dié (Vosges) . En décembre 1940, après l’avoir chassé de la mairie, les nazis l’expulsèrent avec sa famille vers la zone non occupée. Ils trouvèrent refuge dans la région de Mazamet (Tarn). De retour d’exil en mars 1945, Louis Kaps fut réinstallé dans son fauteuil de maire . Il ne se représenta plus aux élections municipales des 23 et 30 septembre 1945.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article136287, notice KAPS Louis par Léon Strauss, version mise en ligne le 24 février 2011, dernière modification le 24 février 2011.

Par Léon Strauss

SOURCES : Roland Mercier, Les maires de Sainte-Marie-aux-Mines (1919-1945), Société d’histoire du Val de Liepvre, 24e cahier, 2002, p.124-131. — Nouveau Dictionnaire de Biographie alsacienne, Strasbourg, 2006, n° 46, p.4725-4726 .

Version imprimable Signaler un complément