POLICARD Gisèle, dite POLICARD Léone [épouse, GIRAUDON Léone, épouse LALOUE Léone]

Par Claude Pennetier

Née le 13 septembre 1921 à Saint-Fargeau (Seine-et-Marne), morte le 21 février 1998 à Bourges (Cher) ; militante communiste et élue de Bourges (Cher) et Pierrefitte (Seine, Seine-Saint-Denis).

Gisèle Policard
Gisèle Policard

Fille d’un marinier et d’une ménagère, Gisèle Policard naquit sur une péniche, adoptée par la Nation le 23 juillet 1926, Gisèle Policard se maria le 22 juillet 1939 à Bourges avec André Maurice Giraudon, militant communiste qui fut arrêté le 18 février 1941 pour distribution de tracts communistes et fusillé le 9 mai 1942. Ils avaient deux enfants. Léone Giraudon contribua à la formation clandestine de l’Union des femmes françaises dans le Cher et la représenta au Comité départemental de Libération. Elle siégea au conseil municipal de Bourges jusqu’en 1951.

Elle se remaria le 7 février 1950, à Thauvenay, avec un résistant communiste André Laloue qui fut appelé à l’Humanité en 1951. Elle partit avec lui à Villeneuve-Saint-Georges (Seine-et-Oise) puis à Pierrefitte (Seine, Seine-Saint-Denis) où elle fut dirigeante communiste locale et maire adjointe de 1953 à 1971, d’abord 4e adjointe (1953-1959, puis 3e adjointe (1959-1965, présidente de l’Office municipal des sports) et enfin 1er adjointe (1965-1971, affaires sociales, enfance, enseignement). Elle était l’animatrice locale de l’Union des femmes françaises.

Avec André Laloue, ils eurent un fils, Maurice né en 1950, prénommé ainsi à l’occasion du cinquantième anniversaire de Maurice Thorez. À la retraite, elle se retira avec le Cher avec André Laloue qui mourut en 1985. Victime le 17 avril 1987 d’un accident cérébral, elle fut condamnée à une vie végétative jusqu’à son décès le 21 février 1998.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article136257, notice POLICARD Gisèle, dite POLICARD Léone [épouse, GIRAUDON Léone, épouse LALOUE Léone] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 17 février 2011, dernière modification le 16 septembre 2015.

Par Claude Pennetier

Gisèle Policard
Gisèle Policard

SOURCES : 93 hebdo, 26 février 1998. — Renseignements communiqués par la mairie de Pierrefitte. — Notes de Maurice Renaudat.- — La Résistance dans le Cher 1940-1944 Amis du musée de la Résistance et de la Déportation de Bourges et du Cher, 2004.

Version imprimable Signaler un complément