FONTENY Jacques, André

Par Jean-Pierre Ravery

Jacques, André Fonteny fut inscrit en 1922 par la police , au carnet B de la Seine dans le 3e groupe (celui regroupant les Français censés représenter un danger pour l’ordre intérieur), parce que "en 1919, il a adhéré à la 5e section de la SFIO et pendant un certain temps il a même assisté aux réunions de ce groupement en tenue de capitaine. Aux obsèques de Charles Lorne tué au cours de la manifestation du 1er mai 1919, il a été remarqué dans le cortège porteur d’un drapeau rouge".

Fonteny devint alors membre de la commission exécutive de l’ARAC. Il en démissionna en mars 1920 et prit deux ans plus tard, les fonctions de secrétaire du député radical socialiste de la Drôme, André Escoffier. Sa notice individuelle du 9 juin 1922 précise que depuis sa démission, Fonteny "n’a plus été constaté dans les milieux extrémistes de la capitale". Il fut radié du carnet B le 26 janvier 1926.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article136196, notice FONTENY Jacques, André par Jean-Pierre Ravery, version mise en ligne le 4 février 2011, dernière modification le 4 février 2011.

Par Jean-Pierre Ravery

SOURCES : Le Carnet B après 1918 de Jean-Pierre Deschodt, sur www.stratisc.org.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément