JULLIEN Pierre, Victor (ou JULIEN Pierre)

Né à Darnétal (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 14 février 1821 ; mort dans cette même ville le 3 février 1899. Épicier à Darnetal (Seine-Inférieure) ; secrétaire du bureau du Cercle d’Études économiques de Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), en 1869 ; membre du Comité fédéral rouennais de l’Internationale l’année suivante.

Selon Boivin (" La Fédération rouennaise et les événements de 1870-1871 ", Revue d’Histoire économique et sociale, n° 3, année 1962) Pierre, Victor Jullien était caissier du Cercle d’Études économiques de Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), de la Fédération rouennaise de l’Internationale.

Il protesta contre l’arrestation d’Émile Aubry, secrétaire-correspondant de la Fédération (cf. L’Internationale, 15 mai 1870). Voir E. Vaughan.

Le 31 août 1870, il fut condamné par le tribunal correctionnel de Rouen — ainsi que Creuzot J.C., Piéton E. et Régnier — à trois mois de prison et 100 F d’amende pour affiliation à l’Internationale (Aubry eut six mois de prison et 500 f d’amende). Tous furent amnistiés le 4 septembre. Il ne fut pas inquiété en avril 1871.

Le 1er février 1873, la police opéra chez lui ainsi que chez Hallot et Marque, dans le cadre l’application de la loi du 14 mars 1872, qui interdisait l’Internationale, et de la recherche des individus suspectés d’en faire partie. Chez Jullien elle trouva une lettre de la femme d’Aubry, datée du 6 janvier.

Il reprit rapidement son activité politique dans l’Union républicaine de Darnétal. Il se présenta plusieurs fois au conseil municipal. Battu en 1874 et 1888, il fut en revanche élu en 1884, 1891, 1892 et 1896. Également candidat à la députation en 1885 sur la liste radicale et socialiste, il n’obtint que 4 850 voix sur près de 150 000 votants. Fondateur de la Libre Pensée de Darnétal, il " propagea infatigablement les idées de liberté et de justice sociale. " (Le Petit Rouennais, 4 février 1899).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article135951, notice JULLIEN Pierre, Victor (ou JULIEN Pierre), version mise en ligne le 1er décembre 2010, dernière modification le 20 octobre 2019.

SOURCES : Arch. PPo., B a/439, manuscrit Testut. — Marcel Boivin, Le Mouvement ouvrier dans la région de Rouen, 1851-1876. — Marcel Boivin, La Fédération rouennaise et les événements de 1870-1871, Revue d’Histoire économique et sociale, n° 3, année 1962 — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément