YZOMBARD Joseph

Par Antoine Olivesi

Né le 5 mars 1897 à Marseille (Bouches-du-Rhône) , professeur ; militant socialiste ; résistant.

Joseph Yzombard fut, entre les deux guerres, professeur de classes élémentaires au lycée Saint-Charles dans cette ville. En 1933, il fut élu secrétaire général de la Ligue des droits de l’Homme. Il représenta cette dernière à un meeting unitaire le 12 février 1936 à la Bourse du Travail. Il était, à la même époque, militant socialiste et secrétaire de la sous-section socialiste SFIO des Chutes-Lavie (7e section). En 1935, il était secrétaire du comité antifasciste de Marseille et prononça le serment du Front populaire, au meeting du 14 juillet.

Pendant la guerre, Joseph Yzombard participa à la Résistance et, à la Libération, devint le directeur de l’hebdomadaire L’Espoir. Il avait repris son activité militante à la Ligue des droits de l’Homme et au Parti socialiste SFIO qui le présenta comme candidat au conseil général dans le 8e canton de Marseille en septembre 1945 mais il fut devancé par le communiste Goux et se retira en sa faveur au second tour.

Au mois d’octobre, Joseph Yzombard fut candidat à l’Assemblée constituante dans la 1re circonscription de Marseille, sur la liste socialiste SFIO. Dans un article du 9 octobre 1945, publié par le Provençal, il dénonça la dissidence de Ferri-Pisani et de ses partisans dont le comportement et les méthodes présentaient un danger de « néosabianisme ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article135479, notice YZOMBARD Joseph par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 2 III/1. — Le Petit Provençal, 1934, 1935, 13 février et octobre 1936. — Le Provençal, 23 septembre et 18 octobre 1945 (photo).

ICONOGRAPHIE : Le Provençal, 23 septembre et 18 octobre 1945 (photo).

Version imprimable Signaler un complément