YAHYAOUI Ahmed

En octobre 1935, Ahmed Yahyaoui devint membre du comité central de l’Étoile nord-africaine, alors que Radjef* était emprisonné et Messali (voir Hadj Messali) poursuivi et réfugié à Genève. Il était peut-être arrivé d’Algérie en 1934 car à une réunion de l’ENA dont il était membre du Comité directeur, il s’exprima, le 5 août 1934, au nom de la section d’Alger.

En 1936, en l’absence de Messali, il assuma la direction de l’ENA avec Imache* dont il suivit l’orientation intransigeante, voire anticommuniste. Au retour de Messali à Paris, lors de l’assemblée générale de l’ENA le 27 décembre 1936, à la Maison des syndicats, rue de la Grange-aux-Belles, c’est Yahyaoui qui porta les critiques les plus vives contre Messali, l’accusant de céder au « culte de la personnalité ». Il s’écarta ensuite du mouvement messaliste.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article135439, notice YAHYAOUI Ahmed , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 17 janvier 2014.

SOURCE : Arch. PPo., dossier É.NA.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément