VOLTON Robert, Lucien

Par Claude Pennetier

Né le 25 décembre 1910 à Marcilly-en-Villette (Loiret), mort le 17 octobre 1974 à Nice (Alpes-Maritimes) ; instituteur dans le Cher ; militant communiste dans le Cher ; conseiller municipal d’Aubigny-sur-Nère (Cher).

Robert Volton et ses élèves
Cours préparatoire et élémentaire en 1962

Né dans une famille de petits paysans, Robert Volton entra en 1926 à l’École normale d’instituteurs de Bourges où il connut les animateurs de l’Union générale des étudiants de l’enseignement, Marcel Ragon et Robert Chaton. Il fut instituteur stagiaire à Vierzon, puis titulaire à La Guerche, et de nouveau à Vierzon-Bourgneuf de 1932 à 1942. Il effectua son service militaire en octobre 1931-octobre 1932 dans l’aviation à Alger puis à la compagnie de météorologie du fort de Saint-Cyr à Montigny-le-Bretonneux (Seine-et-Oise/Yvelines).

Robert Volton participa à la création et à la direction des comités Amsterdam-Pleyel dans le Cher ; il prit part à l’animation du comité du Front populaire de Vierzon. En 1936, il effectua un voyage en Union Soviétique ; il publia dans l’hebdomadaire communiste régional L’Émancipateur, le compte rendu de son voyage et adhéra au Parti communiste.

De septembre 1939 à juillet 1940, mobilisé dans le bataillon de l’air au camp d’Avord (Cher), il se maria en mars 1940 à Vierzon-Ville, fille d’un fraiseur. Avec son épouse, il eut un fils. Elle mourut en 1942 à Vierzon.

Robert Volton retrouva son poste d’instituteur à Vierzon-Bourgneuf en octobre 1940. A la suite d’un rapport de l’Inspecteur d’Académie, le 18 octobre 1941, qui lui reprochait ses sympathies communistes ainsi qu’une attitude « attentiste », à la suite à certaines réflexions faites à son inspecteur primaire, il fut déplacé d’office en mars 1942 à Héry (Nièvre). Sur sa demande, après le rapport favorable de l’Inspecteur qui soulignait son « attitude très effacée », il fut réintégré dans le Cher à partir d’octobre 1943, le préfet ayant donné son accord sous réserve que « l’intéressé soit affecté à un poste situé hors de la ville de Vierzon ». Il enseigna à Aubigny-sur-Nère de 1943 à sa retraite en tant qu’instituteur au collège d’enseignement général en décembre 1965.

Robert Volton était membre du Syndicat national des instituteurs et secrétaire adjoint du Sporting-Club albinien (football).

Membre du Parti communiste avant la guerre d’après les Renseignements généraux, mais d’après les archives du PCF, Robert Volton adhéra au Parti communiste en 1944. Secrétaire de la section communiste d’Aubigny, membre du comité fédéral selon les RG, il fut candidat aux élections municipales en 1953. A la tête de la liste communiste en mars 1959, élu conseiller municipal avec 1 320 voix, il fut réélu en 1965.

Candidat communiste dans le canton d’Argent-sur-Souldre en avril 1955, en juin 1961 et en septembre 1967, il le fut aussi dans le canton d’Aubigny en avril 1951, en avril 1958, en mars 1964 (999 puis 1 186 voix sur 2 669 suffrages exprimés).

Robert Volton fut enterré au cimetière d’Aubigny-sur-Nère.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article135049, notice VOLTON Robert, Lucien par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 18 août 2016.

Par Claude Pennetier

Robert Volton et ses élèves
Cours préparatoire et élémentaire en 1962

Iconographie : Robert Volton et sa classe de Cours préparatoire et élémentaire en 1962.

SOURCES : Arch. Dép. Cher (Christophe Vaillant), 2 R 846, 6 T 270 et 271, 1792 W 10 (dossier n° 13517 . — Mairie d’Aubigny-sur-Nère (Jean-Pierre Rouard). — Archives du comité national du PCF. — L’Émancipateur.Dix-Huit, 23 octobre 1974.— Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément