VILNER Marceau [FAJNSZTEIN Naoum dit]

Par Claude Pennetier

Né le 19 février 1909 à Wilno (Lithuanie), mort le 27 juillet 1967 à Paris ; ingénieur ; militant communiste ; résistant.

Naoum Fajnsztein fréquenta le lycée puis vécut à Édimbourg (Écosse), à Londres, et enfin en Belgique où il termina ses études d’ingénieur.

« Marceau » adhéra au Parti communiste dès sa venue en France au début des années trente et fut connu par la suite sous le nom de Marceau Vilner. Après 1933, il fut l’un des principaux animateurs du Comité Thaelmann. Dans ce cadre, il publia une brochure dénonçant le Mein Kampf d’Hitler, puis, plus tard, en 1939, un livre préfacé par Romain Rolland* intitulé L’Allemagne et la Révolution française.

Engagé volontaire en septembre 1939 puis démobilisé, résistant, il fut arrêté en 1941. Interné à Pithiviers (Loiret), il fut déporté à Auschwitz où il participa à l’organisation de la résistance dans le camp.

Au lendemain de la Libération, Marceau Vilner fut secrétaire général de l’Union des juifs pour la résistance et l’entr’aide ainsi que directeur de son journal Droit et Liberté (qui devint plus tard le journal du MRAP). Toujours militant communiste, il dirigea Naje presse et fonda l’hebdomadaire, Presse nouvelle hebdo, magazine progressiste juif. Il collaborait également aux éditions culturelles en yiddisch. L’Association des anciens déportés juifs l’avait porté à sa présidence.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article134760, notice VILNER Marceau [FAJNSZTEIN Naoum dit] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 19 novembre 2019.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Le Monde, 26 juillet 1967. — La Presse nouvelle, août 1967. — Rens. communiqués par M. Grojnowski et M. Skrobek. — Site Mémorial de la Shoah

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément