VIGIER Pauline

En décembre 1918, Pauline Vigier fut condamnée par le conseil de guerre à trois mois de prison avec sursis pour avoir participé à la manifestation en gare de Saint-Chamond (Loire) contre le départ des mobilisés.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article134538, notice VIGIER Pauline , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCE : Notes de G. Raffaëlli.

Version imprimable Signaler un complément