VERRIER Léopold, Louis

Né le 15 janvier 1876 à Paris ; typographe et gérant de presse anarchiste ; militant anarchiste.

Ouvrier typographe, Léopold Verrier, fut en 1907 le premier gérant d’un hebdomadaire révolutionnaire, Sin che Ki (Les Nouveaux temps) fondé en juin par les étudiants chinois et le resta jusqu’au 21 janvier 1909 date à laquelle il fut remplacé par Auguste Delalé*. Le journal, domicilié 4 rue Broca puis 83 rue de la Santé, siège de l’imprimerie « La Libératrice » où travaillait Verrier, tirait à 1 500 exemplaires et était expédié à Pékin. En septembre 1907, Jean Grave*, mit son adresse à la disposition du journal qui, en janvier 1909, prit le nom de Siècle nouveau. La publication était dirigée par M. Shie, secrétaire de la délégation de Chine, et le directeur d’une maison de thé du boulevard des Italiens, Zhang Jingjiang, et composé par les étudiants.

En 1922, Léopold Verrier souscrivit une déclaration de gérance du mensuel l’Union nationale des mutilés et réformés. En mai 1935, domicilié rue de la Chine (Paris, XXe arr.), il fut candidat aux élections municipales sur une liste présentée par l’Association républicaine des Anciens combattants dans le quartier Saint-Fargeau.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article134237, notice VERRIER Léopold, Louis , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 20 septembre 2015.

SOURCES : Arch.PPo. Ba/1704 — Arch. Jean Maitron (fiche Batal) — note d’Angel Pino.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément