VALÈS Étienne, Antonin

Né le 3 juin 1902 à Saint-Étienne (Loire), fils d’un mouleur et d’une plieuse, Étienne Valès était employé de banque et travaillait également à l’Union des travailleurs coopérateurs de Saint-Étienne, à majorité communiste, en 1920-1923. Il fut d’abord secrétaire adjoint de la section locale du Parti communiste puis devint anarchiste et administrateur en 1924-1925 du Cri des Jeunes. Il fut successivement inscrit au carnet B de la Loire (1925-1930), du Rhône (1930-1933), des Vosges (1933-1936), de la Meurthe-et-Moselle (septembre 1936), de la Seine-et-Oise (1938) et de l’Aube (août 1938).

Étienne Valès arriva à Avignon (Vaucluse) le 2 septembre 1939 pour remplacer le chef comptable de la BNCI mobilisé. Il était un employé excellemment noté et le commissaire de police demanda sa radiation du carnet B le 17 juin 1940.

Étienne Valès mourut le 11 mars 1964 à Périgueux (Dordogne).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article133452, notice VALÈS Étienne, Antonin, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCE : Arch. Dép. Vaucluse, 1 M 823.

Version imprimable Signaler un complément