URBÉ Nicolas

Né le 11 février 1867 à Aigues-Mortes (Gard), fils d’un agriculteur, Nicolas Urbé, ouvrier agricole dans sa ville natale, militait, depuis son adhésion au Parti ouvrier français en 1892, au groupe qu’il fonda dans cette ville. Il fut membre du conseil fédéral du Gard de 1900 à 1908. Élu conseiller municipal en 1919, il était aussi secrétaire du syndicat des ouvriers agricoles et membre du conseil d’administration de la boulangerie coopérative d’Aigues-Mortes.

Il mourut dans cette ville le 16 septembre 1951.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article133327, notice URBÉ Nicolas , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Compère Morel, Grand Dictionnaire socialiste, op. cit., p. 994. — Rens. mairie d’Aigues-Mortes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément