SOUTAN Rémi, Abel

Par Nadia Ténine-Michel

Né le 29 novembre 1907 à Essonnes (Seine-et-Oise), frère de Julien Soutan* , ouvrier tôlier, milita comme lui aux Jeunesses communistes. Il fut condamné en 1926 à trois mois de prison avec sursis pour « distribution de tracts révolutionnaires ». Après avoir fait son service militaire au 13e dragons à Melun, il se maria en 1928 et fut à nouveau condamné à six mois de prison pour voies de fait sur un magistrat. Il quitta le Parti communiste pour militer activement à l’Union anarchiste.

Divorcé, ayant à sa charge une fille née en 1929 et un frère pensionné, il n’eut pas d’activités politiques pendant la guerre mais fut cependant interné à Pithiviers en septembre 1942. De là, il souscrivit un engagement volontaire pour l’Allemagne et partit en mai 1943.

Soutan mourut le 7 décembre 1987 à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article131582, notice SOUTAN Rémi, Abel par Nadia Ténine-Michel, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Nadia Ténine-Michel

SOURCE : Arch. Dép. Seine-et-Oise, 4 M 2/36, 1 W 154.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément