SERVAIS Joseph, Guilen, Auguste

Par Didier Bigorgne

Né et mort à Haybes (Ardennes) : 22 septembre 1864-4 janvier 1927 ; ouvrier ardoisier ; militant socialiste, coopérateur et libre penseur ; conseiller municipal de Haybes (1912-1927) et conseiller d’arrondissement (1919-1927).

Fils d’un ardoisier et d’une mère au foyer, Auguste Servais exerçait aussi le métier d’ardoisier quand il épousa Marie, Héloïse Linglet, sans profession, le 7 décembre 1907 à Paris (IVème arrondissement).

Auguste Servais était membre du Parti socialiste SFIO. Aux élections municipales de mai 1912, il le représenta et fut élu à Haybes. Avant sa réélection au scrutin du 30 novembre 1919, il devint conseiller d’arrondissement, pour le canton de Fumay, le 21 novembre 1919 : il obtint 1208 voix sur 4230 inscrits et 2435 votants au premier tour pour l’emporter avec 1327 voix sur 2599 votants au scrutin de ballottage.

A cette date, Auguste Servais était trésorier de la coopérative de reconstruction de Haybes. Il se dépensa à redonner vie au village qui avait été détruit par les Allemands en 1914.

Le 3 mai 1925, Auguste Servais fut réélu conseiller municipal de Haybes. Le 19 juillet suivant, il était aussi réélu conseiller d’arrondissement, dès le premier tour, en obtenant 1358 voix sur 4037 inscrits et 1843 votants. Au Conseil de l’arrondissement de Rocroi, il occupa le poste de vice-président en 1926-1927.

Auguste Servais multiplia les engagements. Dévoué à l’oeuvre pour Les Prévoyants de l’Avenir, il siégea au comité central pendants plusieurs années. Il était aussi membre de la section de la la Libre pensée de Revin et président de la section de Fumay de la Ligue des droits de l’homme.

Auguste Servais était à la retraite depuis 1925 quand il mourut. Il fut inhumé le 6 janvier 1927 à Haybes.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article131086, notice SERVAIS Joseph, Guilen, Auguste par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 7 avril 2016, dernière modification le 7 avril 2016.

Par Didier Bigorgne

Sources : Arch. Dép. Ardennes 3M 6 à 9.— Le Socialiste Ardennais, 1919 à 1927.— Presse locale.— Notes de Jean Maitron.— Etat civil de Haybes.

Version imprimable Signaler un complément