SEIGNEUR Henri, Gilles

Par Jean Piat

Né le 13 mars 1909 à Croix (Nord), mort le 17 février 1960 à Croix ; électricien ; militant syndicaliste CGT, puis FO ; militant socialiste ; maire de Croix (1946-1960).

Fils de Louis Seigneur*, socialiste, maire de Croix de 1925 à 1940, Henri Seigneur était ouvrier électricien à la centrale de cette commune. Secrétaire du syndicat de la CGT unifiée du personnel de cette entreprise de 1935 à 1940, il adhéra à la CGT-Force ouvrière lors de la scission de 1947 et devint délégué régional Force ouvrière des employés de l’EDF.

Militant du Parti socialiste SFIO, résistant, membre du réseau WO, Henri Seigneur fut nommé président de la délégation municipale de Croix en septembre 1944. Élu conseiller municipal le 13 mai 1945, il fut choisi comme maire le 26 octobre 1946, poste que son père avait occupé avant lui. Son mandat fut constamment renouvelé jusqu’à sa mort tragique. Souffrant d’une maladie du cœur depuis plusieurs années, il trouva la mort en tombant d’un balcon de l’hôtel de ville. Il fût impossible de déterminer s’il s’agissait d’un accident ou d’un suicide.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article130903, notice SEIGNEUR Henri, Gilles par Jean Piat, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Jean Piat

SOURCES : Arch. Com. Croix. — Nord-Matin, 18 février 1960.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément