SCHWARTZENTRUBER Camille, Jean ou SCHWARTZ

Né le 6 septembre 1900 à Belfort, mort le 9 mai 1945 à Mauthausen (Autriche), en déportation ; métallurgiste ; militant socialiste.

Fils d’un dessinateur, Camille Schwartzentruber entra à la Société Altsthom de Boulogne-Billancourt (Seine) vers 1927 et vint habiter cette ville vers 1935. Il s’agissait sans doute d’un militant socialiste influent car dès novembre 1935 il était un des délégués de la section socialiste SFIO auprès du groupe des élus municipaux. En 1936-1937, Schwartzentruber (qui se faisait appeler Schwartz) était secrétaire général de la section socialiste de Boulogne-Billancourt. Il fut membre suppléant (1937) puis titulaire (1938) de la commission administrative du Populaire. Ses sympathies allaient à la tendance Paul Faure*. Il quitta la SFIO en 1938.

En 1942, son nom fut avancé pour faire partie du conseil municipal désigné par Vichy mais Camille Schwartzentruber ne fut pas retenu. Arrêté, il fut déporté.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article130815, notice SCHWARTZENTRUBER Camille, Jean ou SCHWARTZ , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10441/64/2. — Arch. Com. Boulogne-Billancourt, dossier Morizet. — L’Émancipation, 1935-1936.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément