SABATTÉ Jean

Né le 9 juin 1886 (ou 1887 ?) à Bouglon (Lot-et-Garonne), Jean Sabatté fut militaire de carrière avant d’être condamné à un an de prison pour menées antimilitaristes et exclu de l’armée. Devenu tailleur d’habits et conseiller municipal de Casteljaloux (Lot-et-Garonne), il dirigea la cellule communiste de cette ville de 1924 à 1935, au moins (voir Maurice Birac*).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article130161, notice SABATTÉ Jean, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 29 décembre 2012.

SOURCE : Arch. Dép. Lot-et-Garonne, cabinet du préfet, dossier n° 8.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément