ROTH Charles, Baptiste

Né le 10 octobre 1905 à Paris (XIIe arr.), mort le 27 mai1986 à Dijon (Côte-d’Or) ; ébéniste à Paris ; militant syndicaliste unitaire ; militant communiste ; résistant.

Fils d’un ébéniste et d’une cartonnière, Charles Roth, ébéniste lui-même, militant communiste et syndicaliste unitaire, participa à la conférence nationale communiste tenue le 30 janvier 1928 à La Bellevilloise. Il fut envoyé par la CGTU comme « instructeur » à Limoges (Haute-Vienne) en février 1934 puis dans la Meurthe-et-Moselle. Secrétaire de la IIIe Union régionale des syndicats unitaires de mai 1934 à décembre 1935, il siégea à la commission exécutive de la CGTU en 1935.

Charles Roth publia deux articles dans Les Cahiers du bolchevisme en 1936 : « Parti nouveau : problèmes nouveaux » (n° 6) ; « La vie de nos cellules » (n° 10-11).

Arrêté en novembre 1941, Charles Roth était membre du triangle de direction communiste de Paris-Est.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article129689, notice ROTH Charles, Baptiste , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 6 mars 2011.

SOURCES : RGASPI, 495 270 5664, autobiographie, 1938. — Arch. Nat. F7/13029 et 13134. — Arch. PPo. 89, 13 novembre 1941. — Le Réveil ouvrier, 1934-1936. — L’Est ouvrier et paysan, 1934-1935. — Les Cahiers du bolchevisme, 1936.

Version imprimable Signaler un complément