ROCHE Léontine

Par Joceline Chabot

De 1921 à 1929, Léontine Roche, domiciliée à Marseille (Bouches-du-Rhône), mariée, ouvrière du Vêtement, fut présidente du Syndicat des ouvrières de l’Habillement et présidente de l’Union provençale des syndicats professionnels féminins. L’Union groupait des syndicats de Marseille, Nice, Cannes, Arles et était affiliée à la Fédération française des Unions de syndicats professionnels féminins (CFTC).

Aux élections prud’homales de 1926, Léontine Roche, candidate des syndicats féminins de Marseille, reçut le soutien inattendu de certains militants cégétistes qui désiraient faire en sorte que la profession du vêtement soit représentée au conseil des prud’hommes par une professionnelle de cette branche plutôt que par deux coiffeurs, comme c’était le cas jusqu’alors. Léontine Roche fut élue par 178 voix contre 147 au candidat CGT, devenant ainsi la première femme à siéger au conseil de Marseille. En 1929, avec l’appui de militantes des syndicats féminins de Marseille, elle organisa une colonie de vacances pour jeunes travailleuses.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article129303, notice ROCHE Léontine par Joceline Chabot, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 décembre 2012.

Par Joceline Chabot

SOURCES : P. Ardouin, Le Syndicalisme ouvrier chrétien en Provence 1884-1935, Marseille, Bureau de la presse catholique, 1936. — La Travailleuse, décembre 1926, janvier 1927, juin 1929.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément