ROCH Claude

Par Claude Pennetier

Né le 20 mai 1875 à Sancoins (Cher), ouvrier agricole et forestier ; militant socialiste puis communiste du Cher ; conseiller général, conseiller municipal de La Guerche.

Ouvrier agricole et forestier, militant socialiste dès 1910, Claude Roch fut élu conseiller municipal de La Guerche (Cher) en 1919. Il appartenait au bureau du syndicat bûcheron. Sous l’impulsion de Henri Monot* (voir Claude dit Henri Monot*) le groupe socialiste de La Guerche vota pour l’adhésion à la IIIe Internationale et Claude Roch rejoignit le Parti communiste après le congrès de Tours. Candidat aux élections cantonales de mai 1922, il battit le républicain de gauche Pellagot avec 51,7 % des voix. Claude Roch était le seul communiste au conseil général du Cher. En 1924, il était membre du conseil fédéral communiste.

Candidat sur la liste du Bloc ouvrier et paysan aux élections législatives de 1924, avec Louis Chantelat, Émile Lerat, Gaston Cornavin et Georges Tastemain, Claude Roch obtint 23 878 voix sur 95 955 inscrits. Les militants de La Guerche et le Bureau régional critiquèrent sa « tiédeur » dans sa fonction de conseiller général. Il ne fut pas représenté aux élections cantonales et législatives de 1928.

En août 1931, Claude Roch fut élu aux élections municipales complémentaires de La Guerche.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article129278, notice ROCH Claude par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 7 septembre 2018.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Cher, 23 M 254, 20 M 44, 25 M 128. — L’Émancipateur, 1924.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément