RENAUD Paul

Par Claude Pennetier

Né le 5 janvier 1887 ; instituteur ; militant socialiste du Cher.

Issu d’une famille de radicaux-socialistes libre penseurs, Paul Renaud fut instituteur à Préveranges (Cher) de 1908 à 1912, puis à Dun-sur-Auron. Mobilisé en 1914, il fut fait prisonnier en mars 1918.

Paul Renaud enseigna à Ménetou-Couture. Radical-socialiste, il entra dans la Franc-maçonnerie en 1923. Par l’intermédiaire du Grand Orient, Robert Lazurick*, nouveau dirigeant socialiste du Saint-Amandois, prit contact avec lui, en 1931, pour créer des sections socialistes dans le secteur de La Guerche. Il accepta, adhéra à la SFIO et organisa avec Robert Lazurick* soixante-dix réunions en quelques mois. En 1932, Renaud fut nommé à Méreau, il milita à la section socialiste de Vierzon. Il fut fait prisonnier pendant la Seconde Guerre mondiale.

Paul Renaud resta membre de la SFIO jusque dans les années cinquante. En 1976, il présidait la section de l’ARAC de Saint-Amand et de l’Union des associations d’anciens combattants.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article128537, notice RENAUD Paul par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCE : Témoignage de Paul Renaud, 1976.

Version imprimable Signaler un complément