RENARD François [Loire]

Par Jean-Pierre Besse

Né le 24 février 1899 à Roanne (Loire), mort le 16 décembre 1949 à Roanne ; monteur en chauffage central ; militant communiste de l’Hérault puis de la Loire ; déporté.

Frère d’Adrien Renard*, François Renard était le fils d’un fabricant de bâches et d’une tisseuse, âgée de seize ans. Il se maria dans sa commune natale en novembre 1920 avec Alice Caboux.

Monteur en chauffage central à Montpellier (Hérault) dans les années 1930, il était secrétaire adjoint de la cellule communiste n° 405 (bâtiment et agriculture) et secrétaire adjoint du syndicat unitaire du Bâtiment de Montpellier. En 1931, il fut candidat aux élections cantonales dans cette ville.

Il fut arrêté le 31 janvier 1941 à Roanne pour "menées communistes" et condamné par la section spéciale du tribunal militaire de Clermont-Ferrand le 2 juillet 1941 à un an de prison et dix ans de privation de ses droits civils et civiques. Il fut déporté le 30 juillet 1944 au départ de Toulouse vers Buchenwald. Il revint des camps mais mourut peu de temps après.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article128499, notice RENARD François [Loire] par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 6 février 2011.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. Nat. F7/13130. — Archives de la justice militaire au Blanc, registre du tribunal militaire de Clermont-Ferrand.— La Fondation pour la mémoire de la déportation, Le livre mémorial... op.cit.— Le Travailleur du Languedoc, 1931.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément