RANVIER Henri, Joseph

Par Justinien Raymond

Né à Paris, le 19 septembre 1857 ; mort le 22 août 1918 ; peintre sur éventails ; militant socialiste ; conseiller municipal du quartier de la Roquette (XIe arr.) de 1900 à 1918.

Henri Ranvier était le fils de Gabriel Ranvier, peintre-décorateur à Paris, originaire de Baugy (Cher) où il naquit le 8 juillet 1828. Gabriel Ranvier appartint à la Première Internationale, fut maire du XXe arr. en 1870 et élu à la Commune en 1871. Il mourut à Paris le 27 novembre 1879. Son fils épousa sa profession et ses idées. À l’âge de quatorze ans, il fut arrêté le 29 mai 1871, enfermé à Mazas, puis à l’Orangerie de Versailles pour quatre mois, enfin rejoignit son père à Londres. Après son retour à Paris (1873), Henri Ranvier acheva son apprentissage de peintre sur porcelaine, puis devint peintre éventailliste. Militant d’abord au groupe de la Libre pensée, au groupe matérialiste du XIe et aux Égaux, il se donna aussi au mouvement socialiste renaissant et, au congrès de Saint-Étienne (1882), se rallia au courant possibiliste, puis au POSR après la scission de 1890. En 1895, il appartenait au secrétariat de ce parti et, en cette qualité, fut délégué à titre consultatif à sa conférence nationale à Paris. Il participa au congrès de la salle Wagram (1900). Il appartint, à la veille de l’unité, au PSF et, après 1905, à la SFIO.

Il se présenta comme candidat du Posr aux élections municipales de 1893 dans le quartier de la Roquette (où il a toujours résidé 83 rue de Sedaine en 1883 puis cité d’Angoulème en 1893), il obtint 12,29 % puis 18,10 %. En 1894, il se présenta aux élections partielles dans le quartier Grenelle et obtint 5,09 %, en 1896, à nouveau candidat à la Roquette il obtint 22,04 % puis 29 %, dans le même quartier il fut élu en 1900 avec 22,83 % puis 39,15 %, réélu en 1904 dès le premier tour avec 50,85 % puis à nouveau en 1908 sous l’étiquette SFIO cette fois avec 41,39 % des voix.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article128089, notice RANVIER Henri, Joseph par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 1er février 2019.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Bibl. Nat., Notes biographiques, op. cit. — Hubert-Rouger, La France socialiste, op. cit., pp. 400 et 401. — Michel Offerlé, Les socialistes et Paris, 1881-1900. Des communards aux conseillers municipaux, thèse de doctorat d’État en science politique, Paris 1, 1979.

ICONOGRAPHIE : La France socialiste, op. cit., p. 401.

Version imprimable Signaler un complément