RAMBAUD René, Auguste, Victor

Né le 14 juin 1887 aus Essarts (Vendée), René Rambaud, ouvrier coiffeur, devint en 1908 secrétaire de la chambre syndicale parisienne des coiffeurs de tendance révolutionnaire. Il l’était toujours en 1914 (voir Marcellin Isaac*). Il était depuis 1910 un des principaux dirigeants de l’école de coiffure de la Fédération CGT des coiffeurs, fonction qu’il occupait toujours en 1925. Il avait collaboré d’août 1917 à mai 1919 à la Clairière, revue syndicale.

R. Rambaud s’installa ensuite à son compte. Il exerça notamment rue Saint-Honoré à Paris et devint un des grands coiffeurs de la capitale. Lorsqu’il mourut en 1962, il était officier de la Légion d’honneur, chevalier de l’ordre de Léopold de Belgique et président de plusieurs organismes nationaux et internationaux de la coiffure. Le cortège mortuaire partit de la fédération patronale de la Coiffure, 17, rue Notre-Dame-des-Victoires, et les obsèques se déroulèrent en l’église du même nom, IIe arr.

Il mourut le 13 août 1962 à Luzy (Nièvre). Son acte de décès indique qu’il était industriel.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article128024, notice RAMBAUD René, Auguste, Victor , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13693. — Le Monde, 17 août 1962. — La CGT, op. cit., p. 362. — Le Monde, 17 août 1962.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément