PUJO Germain

Né le 6 février 1909 à Toulouse (Haute-Garonne), mort le 31 décembre 1969 à Béziers (Hérault) ; employé ; syndicaliste CFTC puis CFDT de l’Hérault, membre du bureau de la Fédération CFTC Gaz-Électricité, président de l’UD-CFDT de l’Hérault ; militant du MRP ; conseiller municipal de Béziers.

Employé de l’électricité de Béziers (Hérault) où il était membre du syndicat CFTC, Germain Pujo fut secrétaire général de l’Union locale CFTC de la ville, de 1936 à la guerre. À la Libération, il fut membre du bureau fédéral mis en place par la Fédération CFTC des syndicats chrétiens du personnel des services publics et concédés, dans l’attente du premier congrès tenu depuis la guerre par cette organisation — le IVe depuis la création de la Fédération — qui eut lieu à Saumur en mai 1945.

De 1945 à 1964, Germain Pujo fut le secrétaire général de son syndicat de Béziers-Montpellier qu’il représenta à la Fédération notamment lors de son VIe congrès en mai 1947, voire auparavant. Il fut également candidat mais sans succès aux élections au conseil d’administration du Conseil central des oeuvres sociales (CCOS) en janvier 1947. Candidat sans succès au bureau fédéral lors du Xe congrès (Paris, octobre 1951), il siégea au comité directeur fédéral (catégorie A, désignée par les régions, jusqu’au XXe congrès (Issy-les-Moulineaux, octobre 1964). En 1962, il travaillait en tant que chef de groupe à Béziers. Dans les années soixante, il était également membre du comité départemental CFTC et responsable du secteur politique de l’Union départementale CFTC. Après 1964 et jusqu’à sa mort, Germain Pujo fut le président de l’Union locale CFDT.

Au plan politique, il militait au MRP (Mouvement républicain populaire) au sein duquel il siégeait au comité directeur de l’Hérault. Il était également, en novembre 1957, conseiller municipal MRP de Béziers.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article127636, notice PUJO Germain , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 septembre 2013.

SOURCES : Arch. de la FGE-CFDT (Congrès fédéraux, boîtes 1 J 1-5) — Le Midi social, janvier 1939. — Papiers V. Almadilla. — Syndicalisme, supplément « Gaz et Électricité », n° spécial, Noël 1946. — Gaz-Électricité, n° 6 (juin 1947), 99 (mai 1960), 191 (mai 1970). — Arch. Dép. Hérault, 2147 W 392, 2147 W 394 et 2147 W 397 (notes de Louis Botella). — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément