PLAISANCE Léon

Né le 3 janvier 1880 à Paris (XXe arr.), fils d’une journalière, Léon Plaisance, domicilié aux Lilas (Seine), était début 1922 secrétaire adjoint du syndicat général CGTU du personnel des Services publics, municipaux, départementaux et assimilés dont Maurice Nilès était le secrétaire. Il devint dans le courant de l’année trésorier de la Fédération nationale CGTU des employés et ouvriers des services publics des départements et communes (voir Henri Costel*). Au congrès des syndicats CGTU de la région parisienne tenu en février 1925, il fut élu à la commission exécutive ; il y fut reconduit en janvier 1926.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article126565, notice PLAISANCE Léon , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13836. — L’Humanité, 13 janvier 1922, 27 février 1925.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément