PETITPAS Julien ou René-Julien

Par Daniel Grason

Né le 1er juin 1913, à Arras (Pas de Calais) ; mort le 28 juillet 1938 en Espagne ; mineur, employé ; volontaire en Espagne républicaine.

Julien Petitpas, fils de Paul et de Perrine, née Delacroix, alla à l’école primaire, obtint le CEP. Il demeurait 4, rue de Saint-Amand à Sallaumines (Pas-de-Calais), travailla dans les mines de cette ville, dans les fosses n° 5 et 40, syndiqué à la CGT, il fut délégué à un congrès des mineurs. Mobilisé, il effectua son service militaire dans l’artillerie, pointeur, fut nommé caporal-chef. Son enfance, adolescence et sa jeunesse se déroulèrent dans le Pas-de-Calais : Lens, Hénin Liétard (Hénin-Beaumont), Calonne Ricouart. Au contact des polonais qui travaillaient dans les mines, il apprit leur langue qu’il parlait. Il adhéra à la jeunesse communiste en 1928, puis au parti communiste en 1934, cellule Delbarre, connaissait Jules Mattez, délégué mineur. En 1936, il fit grève, adhéra au Secours rouge international (SRI). Il lisait L’Enchaîné, La Tribune des mineurs, l’Humanité et L’Avant-Garde. Il vint travailler en région parisienne, aux usines Citroën de Clichy (Seine, Hauts-de-Seine), devint trésorier adjoint de la cellule.

Il arriva le 10 novembre 1937 en Espagne, fut incorporé dans la XIVe Brigade internationale, 1er bataillon, caporal, il prit part à la bataille d’Aragón en mars 1938. Le 1er juillet 1938, La Voix populaire, hebdomadaire publié par les sections communistes annonça que Julien Petitpas était cité à l’ordre du jour de la brigade. Celui-ci écrivait pour apporter un démenti, publié le 22 juillet. À Tortosa, il écrivit sa biographie le 2 juillet, il cita Fernand Salles, Marcel Fromond et Fernand Fabre ses compagnons de combat en Espagne. Le 25 juillet l’ensemble des Brigades internationales étaient engagées dans la bataille de l’Ebre. Grièvement touché lors du premier combat le 25 ou 26, Julien Petitpas mourut à l’hôpital du 5e corps le 28 juillet 1938.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article125924, notice PETITPAS Julien ou René-Julien par Daniel Grason, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 10 octobre 2016.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. AVER. – RGASPI 545.6.1043, BDIC mfm 880/2 bis ; RGASPI 545.6.1350, BDIC mfm 880/28. – Arch. Mun. Gennevilliers, La Voix populaire, 1er juillet et 22 juillet 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément