PERROUX Jean-Baptiste

Né le 12 février 1888 à La Chambre (Savoie),mort le10 juillet 1977 à Toulon (Var) ; épicier ; militant socialiste SFIO ; conseiller municipal de Toulon.

Fils d’un employé des chemins de fer devenu négociant, Jean-Baptiste Perroux, frère de François Perroux*, négociant, se maria en mars 1917 à Montailleur (Savoie) avec une cultivatrice, fille de cultivateurs. Mutilé de guerre, épicier, dans la basse-ville à Toulon, socialiste SFIO, candidat aux élections municipales de 1919 sur la liste "Bloc des Gauches. Union des Socialistes et des Républicains avancés", le 30 novembre, il obtint 3 974 voix sur 23 847 inscrits et fut élu, le dimanche suivant, avec 5 028 voix. Membre de la commission des finances, administrateur du Crédit municipal, à la fin de 1920, il se prononça pour l’adhésion à la Troisième Internationale. Lors de la réorganisation du conseil municipal, en mars 1921, il changea de commission et devint membre de la commission de l’Instruction publique. Il quitta la section communiste peu après (sans doute était-il franc-maçon) et figura parmi les 12 conseillers à voter la proposition de Marius Escartefigue d’annuler la délibération autorisant la société des engrais organiques à vendre son usine de Malbousquet, le 28 mars 1923, signe évident de distances avec la majorité socialiste du conseil. Il fut néanmoins désigné comme délégué du conseil municipal au conseil de perfectionnement de l’Ecole pratique de commerce et d’industrie Rouvière, un mois plus tard, et en juillet, membre de la commission des fêtes du 14 juillet.

Pour le renouvellement de 1925, Jean-Baptiste Perroux constitua avec Auguste Berthon et quatre autres conseillers sortants, une liste de "protestation des cartellistes rouges". Le 3 mai, il obtint 693 voix sur 21 843 inscrits. Il adhéra dès sa constitution quatre ans plus tard au cercle Victor Brémond et devint membre de son conseil d’administration. Epicier maintenant dans le quartier du Mourillon, il participa au comité de soutien de Brémond, député sortant, candidat aux élections législatives de 1936.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article125784, notice PERROUX Jean-Baptiste, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 4 mars 2014.

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7 24 3, 30 3, 31 1, 3 Z 2 12. — Arch. Com. Toulon.— Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément