PERRIER Théophile, François

Par Yves Le Floch

Né le 29 juillet 1891 à Octeville (Manche), Théophile Perrier, trésorier de la section socialiste SFIO de Tourlaville, vice-président de la Ligue des droits de l’Homme locale et secrétaire de la « Mutuelle tourlavillaise », fut candidat sur la liste socialiste aux élections municipales de 1919. Embauché comme manœuvre par l’Arsenal de la Marine de Cherbourg, il rejoignit en 1921 le Parti communiste et fut trésorier de la section de Tourlaville.

En 1924, Théophile Perrier qui s’était installé à Octeville militait au syndicat unitaire qu’il représenta au congrès de l’Union départementale le 9 mars. Le congrès suivant (2 août 1925) l’élut trésorier adjoint de l’UD et lorsque, dans le cadre d’une restructuration générale du syndicalisme unitaire de Basse-Normandie, l’Union locale de Cherbourg se substitua le 22 juin 1926 à l’Union départementale de la Manche, il en devint également le trésorier, fonction qu’il occupait toujours en 1928.

Membre de la commission coopérative du rayon communiste de Cherbourg constituée le 20 avril 1926, Théophile Perrier fut élu conseiller municipal d’Octeville en 1935 et se représenta en 1939 mais il mourut avant le premier tour, le 21 janvier. L’élection complémentaire organisée pour sa succession provoqua d’une crise locale entre les partis communiste et socialiste (voir Émile Bonamy).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article125683, notice PERRIER Théophile, François par Yves Le Floch, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Yves Le Floch

SOURCES : Arch. Nat. F7/13001, 13105, 13114. — L’Avenir de la Manche, 29 novembre 1919. — Le Communiste du Nord-Ouest, 28 août 1925. — La Normandie populaire, 9 avril 1939.

Version imprimable Signaler un complément