PÉJON Jean, Impérial

Par Justinien Raymond

Né le 16 juillet 1880 à Menton (Alpes-Maritimes), mort le 25 novembre 1951 à Nice (Alpes-Maritimes) ; préparateur en pharmacie ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) ; militant socialiste des Alpes-Maritimes et du Var.

fils d’un cocher et d’une couturière, Jean Péjon milita partout où le porta sa profession, tour à tour à Menton, à Fréjus et à Nice. En 1896, il adhéra à la Ligue des droits de l’Homme. En 1897, il donna son adhésion au groupe socialiste de Menton et en devint, cette année-là, le secrétaire. En 1898, il y ajouta le secrétariat de la section de la Ligue des droits de l’Homme et, en 1899, ceux de la Maison du Peuple et de l’Université populaire. Il fut à Menton le correspondant de l’Humanité dès sa fondation en 1904. En 1910, il devint secrétaire adjoint de la section socialiste SFIO de Fréjus et, en même temps que rédacteur, correspondant du journal fédéral Le Cri du Var. Mais il revint bientôt à Nice, où il fut secrétaire adjoint de la section socialiste et directeur du journal socialiste L’Eglantine.

Secrétaire du syndicat CGT des préparateurs en pharmacie de Nice (Alpes-Maritimes) jusqu’en 1934, secrétaire adjoint de 1934 à 1944, à nouveau secrétaire général de 1944 à 1949. Ce syndicat opta très majoritairement pour FO en 1948.

Il siégeait à la commission presse de la Fédération socialiste des Alpes-Maritimes en 1930-1931. Il présenta le rapport presse au congrès fédéral du 25 janvier 1930. Péjon fut gérant et rédacteur en chef du journal socialiste l’Églantine du n° 1 (1er novembre 1930) au n° 19 (21 septembre 1931), dernier numéro paru.

Mutilé des deux guerres, il abandonna cette dernière fonction en 1949 pour assurer la permanence de l’union départementale des syndicats adhérents de la CGT-FO et fut le gérant de son organe Azur Syndicaliste jusqu’à son décès.

Il mourut le 25 novembre 1951 à Nice.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article125325, notice PÉJON Jean, Impérial par Justinien Raymond, version mise en ligne le 15 février 2013, dernière modification le 15 février 2013.

Par Justinien Raymond

SOURCE : Arch. Nat. F7/13081. — L’Églantine, 1930-1931. — Renseignements fournis par J. Péjon en 1949 sur sa demande d’adhésion aux Anciens du Parti socialiste. — Azur Syndicaliste, organe de l’UD FO des Alpes-Maritimes, novembre 1951 (BNF FOL- JO-6606). — Notes de Louis Botella.

Version imprimable Signaler un complément