ORTEGA Sauveur

Par Antoine Olivesi

Né le 16 juin 1913 à Mers-El-Kébir (Algérie), Sauveur Ortega adhéra aux Jeunesses communistes avec Joanny Berlioz en 1929 puis, l’année suivante, au Parti communiste. Devenu secrétaire du rayon des JC du Bassin de Séon-Saint-Henri à Marseille (Bouches-du-Rhône), membre du comité interrégional des JC, il fut également responsable de la presse au sein de la cellule communiste de Saint-André et responsable du CDH du rayon.

En 1936, il était secrétaire de cellule du quartier Saint-Henri. Volontaire dans les Brigades internationales, il partit le 10 octobre 1936 avec Jean Labro. Lieutenant à l’état-major de la base des Brigades, Sauveur Ortega qui parlait l’espagnol et l’italien, fut responsable des langues latines à Albacète. Muté à la 14e Brigade "La Marseillaise", il participa à de nombreux combats et fut blessé trois fois avant d’être rapatrié en novembre 1938.

Incorporé en 1939 au 341e régiment alpin, Sauveur Ortega participa à la bataille de Dunkerque. Fait prisonnier, il fut rapatrié sanitaire le 7 février 1941 (invalide à 100 %). Commandant à l’état-major interrégional FTPF, il participa à la libération de Marseille.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article124424, notice ORTEGA Sauveur par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Antoine Olivesi

SOURCE : Réponse du militant à un questionnaire.

Version imprimable Signaler un complément